Durée du podcast : 0:48:09

©

Cette semaine, les électrons libres discutent de ce qui fait réagir dans l'actualité : l'histoire de la fausse victime du Bataclan, la neutralité du net aux États-Unis ou encore la situation de l'esclavage en Libye. Il sera aussi question d'infos insolites et de la vie d'un grand chanteur, Jacques Brel. Le tout, en compagnie de Gaspard, Simon, Guillaume, Mélissande et Jocelyn.

Dans le journal de l’insolite, il a notamment été question du Black Friday ainsi que de petites blagues en politique. Simon a choisi d’évoquer dans le fil d’actualité l’histoire de la fausse victime du Bataclan. Mais plutôt que de l’évoquer de façon classique, en relatant simplement le procès, Simon a préféré prendre le parti d’expliquer son geste et de le recontextualiser.

Pour sa part, Guillaume a poussé un coup de gueule contre les États-Unis qui souhaitent tout bonnement effacer le principe de neutralité du net dans ses textes juridiques, notamment pour des questions d’ordre économiques et libérales. Jocelyn est, quant à lui, revenu sur les origines de l’esclavage en Libye, un sujet qui a émergé brutalement dans l’actualité il y a quelques jours.

Le grand format de la semaine a été consacré à Jacques Brel et à son optimisme légendaire, décrit avec brio par Mélissande.

La semaine prochaine, Gaspard vous proposera les meilleurs chroniques d’Électrons Libres en 2017.

Le sommaire

0:00:00 – Introduction
0:03:05 – Le journal de l’insolite, par Gaspard DELARUELLE
0:06:45 – Fil d’actualité, par Simon WEIL : Une fausse victime du Bataclan
0:11:35 – Coup de gueule, par Guillaume DUCHON : La neutralité du net mis à mal aux États-Unis
0:24:00 – Grand Format, par Mélissande GAILLOT : Jacques Brel, un éternel optimiste
0:38:25 – Flashback, par Jocelyn DELARUELLE : Les origines de l’esclavage en Libye
0:46:45 – Clôture

Récemment dans Électrons Libres