Créée en 2017 par le ministère de la Culture, la Nuit de la lecture est un événement national. Les bibliothèques et les librairies sont invitées à proposer des activités afin de réunir les lecteurs. Cette année, je suis allée à la médiathèque Jacques Prévert à Colombes (92).

©

Parcours pictural autour du Malade imaginaire

Pour cette Nuit de la lecture, Marie-Christine, bibliothécaire, nous a proposé une immersion dans l’art autour de la comédie-ballet du Malade imaginaire écrite par Molière et mise en musique par Marc-Antoine Charpentier. Avec des illustrations datant de 1676 à 1954, nous avons pu découvrir différentes écoles et différentes visions de la pièce.

C’est Jean Le Pautre qui réalise la première gravure de la pièce en 1676. À l’époque, le roi Louis XIV donne 6 jours de divertissements pour fêter la reconquête de la Franche-Comté. Il s’agit également d’un acte politique car cela permet d’en informer l’Europe, via la gazette.

Scène du Malade imaginaire, gravure faite par Jean Le Pautre, 1676

Dans ce parcours, les artistes Cornelius Troost, Horace Vernet, Honoré Daumier, William Maw Egley, Maurice Leloir ou encore Félix Lorioux nous ont enchantés l’espace d’une petite demi-heure. Si aux XVIIIe et XIXe siècles les peintres cherchent à être fidèles aux costumes et personnages, ils s’en détachent davantage au XXe siècle. D’ailleurs, ce sont moins des peintres que des caricaturistes ou illustrateurs de bandes dessinées et romans.

Le Malade Imaginaire, Félix Lorioux, Hachette, 1928

En 1990, William Christie recrée toute la pièce, d’une durée de trois heures et demie, grâce aux partitions retrouvées par hasard. Costumes, danses, musiques et décors ont été entièrement faits dans le respect de la pièce d’origine.

Vous pouvez visionner un extrait du prologue sur le site de l’INA.

Quizz littéraire

Puis, Joana, également bibliothécaire, nous avait préparé un quizz autour des grandes œuvres passées et présentes. Ce devait être un QCM, mais les participants (déchaînés) donnaient les réponses à peine la question posée.

Voici un petit échantillon (réponses à la fin de l’article) :

1 – Qui a créé le personnage de Rastignac ?

2 – De quel mouvement Ronsard et Du Bellay sont-ils les représentants ?

3 – Qui a écrit Histoires extraordinaires ?

4 – Comment s’appelait la fillette rendue célèbre par Tatiana de Rosnay ?

5 – Où sont les cerfs-volants de Khaled Hosseini ?

Cet échange nous a permis de nous replonger dans nos souvenirs livresques et de découvrir de nouveaux titres. Nous sommes tous repartis avec un lot de livres, de quoi finir cette soirée en beauté ! Encore merci aux bibliothécaires pour leur accueil et les animations proposées.

Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur le site de la Nuit de la lecture, ainsi que sur celui des médiathèques de Colombes.

Réponses :

1 – Balzac  2 – La Pléiade  3 – Edgar Allan Poe  4 – Sarah  5 – Kaboul